« Chanson douce » de Leïla Slimani & Mozzarella panée sur coulis de tomates et Pastaaaaa

D.R.

* Dans ma bibliothèque : « Chanson douce » de Leïla Slimani

Ce livre a reçu le prix Goncourt. Et c’est, d’après moi, amplement mérité !

J’ai lu ce livre, euuuh en 2016-2017. Je me souviens avoir été attirée par  la quatrième de couverture.

Et… retournée, séduite, écœurée, bouleversée et songeuse après avoir dévoré ce livre.

Le livre commence fort et par la fin. BAM ! Un bébé mort, le suicide loupé de la nounou, l’effondrement des parents.

D.R.

L’histoire va alors retracer le pourquoi du comment on en est arrivé là.

Myriam, maman de deux loulous, souhaite reprendre sa carrière au sein d’un bureau d’avocats. Son époux, Paul n’est pas des plus enthousiastes à ce qu’elle retravaille. Soit.

Ils vont se mettre en quête de « la » nounou parfaite. Ils finissent par tomber sur la perle rare : Louise.

Louise est autant attentionnée envers les enfants qu’elle est nécessaire à l’équilibre de la vie de famille, aux tâches ménagères, à la popote… Elle détient un rôle primordial au sein du cocon familial. Et c’est là que le piège va se refermer. Tel le cocon, elle va enfermer la famille dans son enveloppe.

BAM et ReBAM ! Cette lecture peut sembler effrayante. Je me souviens que lorsque je l’ai proposée à mon club de lecture, TAPAS’lu, une amie, jeune maman, m’a dit ne pas pouvoir le lire. En tout cas, pas à ce moment-là. Fillette en bas âge, toussa, toussa…

Ce livre fait énormément réfléchir sur les choix. Les choix posés en matière d’éducation, de façon de fonctionner, de l’amour, de la différence de milieux, de la vie en somme…

Waouhhhhhh ! J’ai adoré, même si… Même si c’est difficile !

* Dans ma cuisine : Mozzarella panée sur coulis de tomates et Pastaaaaa

Recette inspirée du site Marmiton.org

D.R.

Aloooors au menu cette semaine, un plat tout simple et supra bon !

Je l’avais déjà fait, jadis, avec une autre recette (avec du vinaigre balsamique et des boules de mozzarella entières). J’ai paumé cette recette. Malgré mes recherches, j’ai opté pour une autre recette mais la 3e fois, j’ajouterai le vinaigre balsamique. Na !

Ah oui, le lien : une recette qui plaira aussi bien aux petits qu’aux grands. Enfants et adultes, il en est question dans ce livre.

D.R.

* Ingrédients pour deux gourmands

(lors du service, faites en sorte que l’assiette de votre loulou soit la plus remplie, comme ça vous avez la conscience tranquille et le ventre moins bombé 😉 ) :

2 boules de mozzarella (buffala, classique, selon votre goût)

2 œufs

chapelure

2 boites de tomates en dés (ou 4-6 tomates fraîches coupées en petits dés)

oignon

ail basilic

sel, poivre, huile d’olive

miel (1 petite c. à soupe ou 1 grosse c. à café) / de mon Papapiculteur www.rucherdulouat.be /

dés de potiron

copeaux de parmesan

120 g de pâtes

* Préparation :

Ouvrez les fenêtres, allumez la hotte car paner, djeu que c’est bon mais ça pue.

  • Préparez le coulis de tomates :  faites revenir l’oignon dans l’huile, ajoutez les tomates, salez-poivrez-mielez. J’ai ajouté des dés de potiron décongelés pour plus de légumes et casser l’acidité des tomates,
  • Laissez bloublouter,
  • Chauffez de l’eau pour y cuire les pâtes.
  • Pendant ce temps-là, coupez la mozzarella en tranches. Trempez les tranchettes dans l’œuf battu, puis la chapelure
  • Tapez les pâtes dans l’eau quand ça blouloute.
  • Faites revenir les mozzarellas 2-3 minutes dans de l’huile d’olive (* on aura – JAMAIS – de friteuse !),
  • Dressachhhhhhh : pâtes, sauce-coulis, mozza et fromachhh,
  • Tadaaa !

(* avec Loulou, on assaisonnera la chapelure, lors de la 3e fois : sel/poivre/thym ou épices de Provence par ex. / ** peut-être faudrait-il faire cette étape deux fois ? Donc œuf – chapelure – œuf – chapelure).

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.