« Encore une danse » de Katherine Pancol & Edamame  

D.R.

  • Dans ma bibliothèque : « Encore une danse » de Katherine Pancol

Ce livre m’a été prêté par ma collègue M., une femme à la douceur magistrale, tant par ses encouragements, son aide au boulot, sa façon d’être, sa personnalité, sa voix…

J’ai donc découvert, Pancol, cet oiseau rare en littérature, à ma connaissance.

« Heinn ??? Rare ? Mais t’es à la masse Gayou !  Pancol a pignon sur rue en littérature. »

Ouais, je sais, je suis à la masse niveau lecture « traditionnelle – populaire ».

Sans aucun jugement hein ! Chacun lit ce qu’il veut !

Certaines critiques diront que le roman de Madame Pancol n’est en rien de la haute littérature. Je veux bien les croire mais ça n’en reste pas moins un chouette livre, un bon moment et une histoire qui prend par surprise (du moins la lectrice que je suis).

Bref, collègue M. m’a donc prêté ce bouquin et …… nondidjap, je suis agréablement surprise !

Je m’attendais à une histoire et une écriture très classiques, bien comme il faut, propre sur soi…

Hé beh nan !

D.R.

Le lecteur tombe dans le panneau d’un roman aux allures classiques qui l’emmène vers une histoire qui sort des sentiers battus : adultère, maladie, perversités humaines, dérapages sociaux…

J’ai adoré certaines tournures de phrases, métaphores et autres figures de style. Mais surtout méga gros kiff pour les rebondissements de l’histoire.

L’histoire justement. Un groupe d’amis, Clara, Joséphine, Lucille, Agnès, Philippe et Rapha, unis depuis l’enfance, ayant grandis dans le même quartier à Paris. Ils évoluent, se séparent, reviennent l’un vers l’autre, gardent contact malgré la vie, le travail, la famille… Et puis un jour, tadaaaaa, les masques tombent. Les secrets éclatent, les rancœurs font surface, la peur s’immisce dans le train-train quotidien. Leur amitié y survivra-t-elle ?

Beh lisez-le ^^

  • Dans ma cuisine : Edamames

D.R.

Nouvelle collègue – nouvelle découverte. Culinaire, cette fois ! Collègue A. est un petit bout de femme, adorable, talentueuse, qui n’a pas sa langue dans sa poche et qui a plus d’un tour dans son sac !

Les temps de midi, elle ramène souvent de la nourriture atypique. J’entends par là « qui change des traditionnels sandwichs au fromage ou des salades tomate-mozza ».

Grâce à elle, l’économie des plats originaux (et délicieux !) se porte bien ! Sous sa fourchette, vous trouverez de la crème d’artichaut, de la feta, du piment vert, du houmous, du carpaccio, des sushis, des sushi balls, des sushi bowls, … et des edamames !

D’après l’ami Wiki, il s’agit d’une « préparation de fèves immatures de soja (encore vertes), d’origine extrême-orientale ». On les consomme notamment en Chine, en Corée, au Japon et dans le parc dans lequel on fait nos pauses de midi ^^.

D.R.

Ingrédients :

– un pot d’edamames frais à l’épicerie asiatique du coin ou en surgelés

Préparation :

– S’ils sont frais, servir comme ça. S’ils sont congelés, passer sous l’eau avant de servir,

– Les présenter dans leurs cosses à l’apéritif,

– À l’aide de vos mimines, faites une petite fente dans la cosse, pressez-la pour en extraire les fèves, approchez vos lèvres, glissez en une ou plus dans votre bouche et laissez la magie du goût opérer,

– Recommencez, c’est top bon,

– Tadaaa !

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.